Moi si j'étais Sarkozy, j'aurais dit :
"Je suis un minable monarque merdeux" (sauf que cela aurait fait une allitération, figure de style dont il est bien incapable, même malgré lui).
Mais je ne suis pas Sarkozy. Ouf.

Sale mec