Outils Trading

Ci-dessous, les courbes de deux trackers le SPY (SP500) et le RSP ainsi que la force relative.

Beaucoup de Traders court terme (Daytrading) utilisent le RSP en parallèle avec l’évolution du SP500 et topoption amf, surtout en unités de temps réduites comme en 5 minutes parce que le RSP est presque toujours précurseur ou du moins et surtout le ratio RSP :SPY. Présentation de l’ ETF (RSP). Cet ETF a les mêmes actions que le SPY, mais avec des pondérations égales. Cela signifie qu’il favorise les petites et mid-caps en son sein. En revanche, le SPY favorise clairement les grandes capitalisations. La faiblesse relative dans les petites et moyennes sociétés de casinos comme  http://www.casino-noir.org  et de façon générales toutes les capitalisations est négative pour l’ensemble du marché et plaide pour une attitude prudente à l’avenir.

Sans-titre-3

Ici, sur cette vue en semaine ce n’est pas trop visible mais je regarde souvent le SP500 et le RSP en UT 5 ou 15 et vous seriez surpris de la puissance d’anticipation de celui-ci en effet, une fois que le RSP se refuse de poursuivre la tendance, le retournement est proche.

Juste pour la réflexion

Au regard de l’indice mais aussi et surtout du pourcentage de titre se traitant au-dessus de leur moyenne mobile 200 jours, il devient évident que l’impact des plans d’aide, les quantitative easing et autres électrochocs monétaires ne parviennent plus réellement à booster les actifs à risques.

Un QE3 en septembre ?


Possible et probable mais, certainement inutile à moyen terme, en effet, pour info, le Japon bien avant la Fed ou la Banque d’Angleterre, avait déjà connu l’expérience la plus complète de quantitative easing conduite par la Banque du Japon de mars 2001 à mars 2006. 6 plans successifs qui n’ont pas pu empêcher les Nippons de connaitre un marché baissier de plus de 25 ans.=>http://www.securitas.com/fr/fr/Segments/Finance/
Une fois que l’inflation a pointé le bout de son nez et augmenté pendant trois mois d’affilée, les autorités du pays du soleil levant (la BoJ) ont directement stoppé les QE. Et pourtant, aujourd’hui les grandes banques centrales des pays développés mènent des politiques proches de celle de la BoJ. La Fed et la BCE achètent de la dette publique en quantité. La BCE inonde les banques
de liquidités. L’histoire va-t-elle une fois de plus se répéter

 

 

Comments are disabled

© 2017 Des cours, des valeurs. WP Castle Theme by Just Free Themes